Rechercher
  • Anne-Lise P

Psaume 42/ Traduction de Stan Rougier

Comme le cerf brame vers l'eau des sources,

Tout mon être crie vers Toi, mon Dieu!

De toi mon coeur souffre d'un manque

Quand verrai-je enfin ton visage?

Je me souviens des jours d'autrefois et je pleure.

Quand retourneras-tu dans la maison de Dieu?

Ah! quels cris de joie quand je chantais au milieu de la foule en fête!


Alors, pourquoi te laisser aller à la tristesse?

Pourquoi t'abandonner aux idées noires?

Accroche en Dieu ton espérance,

Puisqu' Il est là.

Lorsque je n'en peux plus,

Je pense à Toi,

Depuis les rives du Jourdain jusqu'aux neiges de l'Hermon.

L'infini de ma faiblesse en appelle à l'infini de Ta bonté.


Mon âme, pourquoi te laisser aller à la tristesse?

Pourquoi t'abandonner aux idées noires?

Accroche en Dieu ton espérance,

Puisqu' Il est là.

Je n'ai pas fini de célébrer son visage de Tendresse.

45 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

L'UNIVERS QUE DIEU A CRÉÉ. D’après Lucette Schulé.

Dans un monde de bouleversements, qui ne s’est penché sur une couvée de poussins avec ravissement ? Qui ne s’est pas réjoui à la naissance d’un enfant ? Qui ne s’est attendri sur une portée de petits

 

Rue de Savoie 1
1530 Payerne

©2020 par Paroisse de PACORE. Créé avec Wix.com