Rechercher
  • frgrand3

Prier ensemble là où nous sommes

Demain c’est jeudi, nous allons à nouveau nous retrouver chacun chez nous pour partager un temps de prière commune. Cette fidélité me permet de me sentir proche même si la distance devient parfois lourde.

J’aimerais vous partager ce soir un passage du journal d’Etty Hillesum. Cette jeune femme juive de 27 ans vivant à Amsterdam est morte à Auschwitz en 1943.

Encore une fois je note pour mon propre usage : Matthieu 6.34 : « Ne vous inquiétez donc pas du lendemain, car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine. »

Il faut les éliminer quotidiennement comme des puces les mille petits soucis que nous inspirent les jours à venir et qui rongent nos meilleures forces créatrices. On prend mentalement tout une série de mesures pour les jours suivants, et rien, mais rien du tout n’arrive comme prévu. A chaque jour suffit sa peine. Il faut faire ce que l’on a à faire, et pour le reste, se garder de se laisser contaminer par les mille petites angoisses qui sont autant de défiance vis-à-vis de Dieu. Notre unique obligation morale, c’est de défricher en nous-même de vastes clairières de paix et de les étendre de proche en proche, jusqu’à ce que cette paix irradie vers les autres. Et plus il y aura de paix dans les êtres plus il y en aura aussi dans ce monde en ébullition.

Etty Hillesum in « Une vie bouleversée »

Amitiés à tous et à la joie de pouvoir bientôt célébrer ensemble…

Françoise

35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Que demanderais-je à Dieu, s’il me disait : que veux-tu que je te donne ? Seigneur, je voudrais être toujours joyeuse et noyée dans le bonheur et la paix. Vivre dans la certitude que tu m’accompagnes

Aujourd’hui, j’ai rendez-vous avec moi-même, pour faire le bilan ! Qu’a été mon existence jusqu’à maintenant ? Elle a été jalonnée de bons moments ou de temps d’épreuves : la mort de mon conjoint, les