top of page
Rechercher
  • frgrand3

Prier ensemble là où nous sommes


Mes chers,

Voilà déjà six semaines que nous prions ensemble là où nous sommes, c’est long mais le temps, tout comme l’espace prend une dimension nouvelle et inédite.

Pour garder ce lien de communion et de prière, je vous propose cette semaine des extraits d’un article de Martin Steffen paru dans la revue PRIER d’avril 2020.

MISSION – faire surgir le royaume

« Jésus envoie ses disciples ainsi : guérissez des malades et proclamez : le royaume de Dieu s’est approché de vous » (Luc 10 1-12).

Chose étonnante, le royaume dont il est ici question, on n’en indique pas le chemin, on ne fixe pas de conditions d’admission, on l’annonce. Et ce que l’on annonce de lui c’est son imminence, sa proximité. Ce n’est pas nous qui allons au royaume, c’est lui qui vient à nous…

« Dans toute maison où vous entrerez, dites d’abord : Paix à cette maison ». Le royaume fait entrer en lui toute maison qui le laissera entrer en elle…la paix du royaume qui vient se propose sans s’imposer. Non seulement les disciples sont envoyés ailleurs pour dire que tout est ici, mais cet « ici » du royaume, ils le font advenir. Leur mission c’est « d’être », là où ils arriveront ce royaume qu’ils annoncent.

Nous voudrions diriger notre vie, la mener à bon port et obtenir le royaume. L’enjeu pourtant serait d’accueillir ces lieux vers lesquels nous avons été déroutés comme l’occasion d’y faire surgir ce royaume.

A chaque fois qu’une épreuve nous déplace, Dieu semble nous dire : « Il manquait un bout de moi dans ce lieu où tu te trouves, ne te plains donc pas de t’y trouver puisque, grâce à toi, et si tu le consens, c’est moi qui m’y retrouve, là où tu es, si c’est en mon nom, voilà le royaume. » (Martin Steffen in PRIER, avril 20)

Alors oui, en ces temps troublés où nous sommes « déplacés » dans notre confinement, notre travail bouleversé, notre distanciation sociale, là est ce royaume à accueillir avec confiance.

Amitiés à tous.

Françoise Grand

48 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Déposer ses soucis, au pied de la croix de Jésus-Christ et ne pas les reprendre. Oui, faire confiance en remettant à Dieu tout ce qui nous préoccupe : notre santé, notre mobilité qui s’en va petit à p

J’ai des voisins, dont le jardin, la propriété jouxtent ma maison. Tout proches et pourtant, pour me rendre chez eux, je dois faire un grand détour. Ainsi Dieu, parfois nous semble si éloigné. Quand n

Pour moi, cela me fait penser à deux mots : deux mots essentiels : C comme Christ, C comme chrétien. Oui, le Christ est mon compagnon de chaque jour. Celui qui se tient à ma droite et je ne serai pas

Post: Blog2_Post
bottom of page