top of page
Rechercher
  • danielbosshard

NETTOYAGES DE PRINEMPS d’après Lucette Schulé

Quand j’ai lavé les carreaux de mes vitres tout proprets maintenant, quand j’ai balayé l’amertume de mon cœur, à la suite d’une dispute, d’un litige avec mes enfants, quand j’ai essuyé les larmes de mes yeux après un décès dans ma famille, quand j’ai nettoyé l’émotion de mon cœur qui a pleuré, qui a saigné en apprenant la souffrance d’amis et amies malades, et bien Seigneur, je peux Te parler. Entrer en communion avec Toi, Te prier. Je peux en silence contempler les vitraux de mon église, admirer un beau soleil couchant, écouter le chant des oiseaux avec ravissement, je peux arroser mes fleurs avec amour, ces fleurs si belles, ces boutons qui s’épanouissent, me comblant de joie. Je peux goûter à la plénitude en effectuant un travail manuel, tricot ou crochet. Je peux me délecter à la lecture d’un bon livre. Je peux écouter une belle musique avec recueillement. Oui, mon être tout entier peut vibrer avec reconnaissance aux plaisirs de l’existence. Vraiment, nos vies sont jalonnées de temps forts et bienfaisants. Sachons les mettre précieusement de côté pour éradiquer ce qui entache à notre bonheur. En définitive, le bilan est positif. Heurs – malheurs sont équilibrés, mais les satisfactions couvrent largement le solde de ma comptabilité.


Et puis, quelques vers d’un poète :


Là-haut, dans la maison du Père,

En toi, Jésus, j’ai tous les biens,

Tous les trésors du sanctuaire.

Seigneur, ta face est ma lumière

Ta gloire et ton amour sont miens.




30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Déposer ses soucis, au pied de la croix de Jésus-Christ et ne pas les reprendre. Oui, faire confiance en remettant à Dieu tout ce qui nous préoccupe : notre santé, notre mobilité qui s’en va petit à p

J’ai des voisins, dont le jardin, la propriété jouxtent ma maison. Tout proches et pourtant, pour me rendre chez eux, je dois faire un grand détour. Ainsi Dieu, parfois nous semble si éloigné. Quand n

Pour moi, cela me fait penser à deux mots : deux mots essentiels : C comme Christ, C comme chrétien. Oui, le Christ est mon compagnon de chaque jour. Celui qui se tient à ma droite et je ne serai pas

Post: Blog2_Post
bottom of page