top of page
Rechercher
  • danielbosshard

LE « C » DES UCF. d’après Lucette Schulé.

Pour moi, cela me fait penser à deux mots : deux mots essentiels : C comme Christ, C comme chrétien.

Oui, le Christ est mon compagnon de chaque jour. Celui qui se tient à ma droite et je ne serai pas ébranlée. C’est celui qui rassemble. Ne s’est-il pas entouré de douze compagnons pour vivre avec eux ? Il les a enseignés par ses paraboles, il s’en est fait des amis pour aller au-devant des rencontres et franchir des limites qu’aucun n’aurait imaginées. Il les avait trouvés sur son chemin. Désormais, recrutés, ils se sont unis dans l’adversité comme dans la plénitude et se sont attachés à lui pour finir par témoigner de son existence par des écrits persistants de nos jours. Combien sont-ils encore d’actualité ! Oui, le C Christ est percutant et je suis fière d’avoir collaboré sous cette effigie.

Le C chrétien veut nous rappeler le respect du prochain, quel qu’il soit, la soumission, il faut se faire petit pour grandir et, comme l’on dit qu’un chrétien triste est un triste chrétien, alors restons dans la joie, la joie du partage, du vivre ensemble. Soyons toujours joyeux et prions sans cesse. Oui, intercéder pour nos amis, frères et sœurs nous apporte de la paix et du réconfort. A Noël, nos frères catholiques entonnent « Minuit Chrétiens » et cette mélodie si belle résonne à mes oreilles et m’engage au-delà de ma simple foi, ma simple croyance. Elle me demande de rester fidèle et de me réjouir encore et toujours.


Être chrétien.


S’émerveiller

Sans jamais se lasser

Ouvrir sa fenêtre

A l’aube et laisser paraître

Un peu de fraîcheur, de clarté

Et respirer.

Joindre les mains pour prier

Pour remercier

Celui qui s’est donné

Effaçant nos péchés.

Christ est mon ami suprême

Mon compagnon, Celui que j’aime.

Christ est vivant,

Chrétiens, allons au-devant

De Lui, sans crainte,

Il nous laissera son empreinte.

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Déposer ses soucis, au pied de la croix de Jésus-Christ et ne pas les reprendre. Oui, faire confiance en remettant à Dieu tout ce qui nous préoccupe : notre santé, notre mobilité qui s’en va petit à p

J’ai des voisins, dont le jardin, la propriété jouxtent ma maison. Tout proches et pourtant, pour me rendre chez eux, je dois faire un grand détour. Ainsi Dieu, parfois nous semble si éloigné. Quand n

Un petit regard en arrière, pour faire le bilan de cette année, riche en événements. Dieu m’a gratifiée de belles fêtes : des anniversaires jubilaires, des baptêmes, des mariages. Oui, telles ont été

Post: Blog2_Post
bottom of page