Rechercher
  • Anne-Claude Roulier

Joie et confiance

Titre provocateur ? Paroles inopportunes voire indécentes par les temps qui courent ?

Probablement pour qui se contente de regarder la situation actuelle à travers son écran (de télévision, d’ordinateur ou de téléphone) et se limite ainsi à une vision terre à terre, bien que factuelle.

Mais si nous avons la chance d’enfiler les lunettes de la foi, alors nos yeux s’ouvrent sur une dimension où “joie et confiance“ ne sont plus des mots tabous, mais revêtent – cette année peut-être encore plus que jamais – une dimension fondamentale.

Car, oui, en attendant un réveil et une remise sur pieds de notre monde malade, nous célébrerons bien dimanche prochain la Résurrection du Christ ! Et cela ne pourra qu’augmenter la joie de Le savoir tous les jours à nos côtés, Présence discrète qui nous accompagne et qui nous encourage intérieurement.

Et cette “joie de Pâques partagée“, il était prévu de la vivre ensemble et comme ces 12 dernières années – nous tous des différentes communautés chrétiennes de Payerne – la semaine prochaine.

Alors que “coronavirus“ était encore un terme lointain, réservé à l’Asie, le thème choisi pour les deux célébrations communes prévues, était “ne craignez pas“ (Mt 28,10). Cette merveilleuse exclamation du Christ ressuscité aux femmes venues au tombeau n’est-elle pas doublement d’actualité ? Ne sommes-nous pas nous aussi, aujourd’hui, appelés à faire preuve d’une confiance décuplée, débordante en notre Dieu ?

Croire, n’est-ce pas nous sentir regardés et aimés par Dieu ? Savoir que chacune de nos prières, de nos paroles, chaque geste, chaque événement triste ou joyeux, chaque épreuve, tout est sous le regard de Dieu ? Et si Dieu est Amour, notre entière confiance en lui en découle nécessairement. Cela nous incite à lui parler souvent, à lui présenter nos difficultés, nos résolutions et nos projets. Chacun de nous peut s’abandonner à son amour, sûr d’être compris, encouragé, aidé. “Seigneur, pouvons-nous lui demander, fais-nous demeurer dans ton amour. Fais qu’à chaque moment, je vive en sachant par la foi, mais aussi par l’expérience, que tu m’aimes, que tu nous aimes”.

Ainsi, même si nous ne pourrons célébrer ensemble cette année la joie de Pâques, rien et personne ne pourra nous empêcher de nous réjouir ensemble de la présence vivante du Christ en nous et parmi nous. Et son Esprit nous fera malgré tout trouver des chemins nouveaux et inattendus pour partager cette joie et cette confiance et ouvrir des voies d’espérance.

42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Que demanderais-je à Dieu, s’il me disait : que veux-tu que je te donne ? Seigneur, je voudrais être toujours joyeuse et noyée dans le bonheur et la paix. Vivre dans la certitude que tu m’accompagnes

Aujourd’hui, j’ai rendez-vous avec moi-même, pour faire le bilan ! Qu’a été mon existence jusqu’à maintenant ? Elle a été jalonnée de bons moments ou de temps d’épreuves : la mort de mon conjoint, les