Rechercher
  • Christophe

Espérance & confiance, le rendez-vous du dimanche


Rendez-vous ici ce dimanche 14 juin 2020.

Si vous ne pouvez pas participer au culte qui aura lieu ce dimanche à 10h à Payerne, nous avons préparé et publié ci-dessous les principaux textes et prières qui seront dits pendant ce culte. Pour vous qui restez chez vous, c’est aussi un moment de prière, à vivre ensemble même si nous sommes toujours physiquement séparés.

Chacun peut s’y joindre. Ensemble et là où nous sommes, nous pourrons nous tourner vers le Seigneur, écouter sa Parole et prier.

Bon dimanche à chacune et à chacun !




Invocation


La grâce et la paix nous sont données de la part de Dieu notre Père et de Jésus-Christ, notre Sauveur.


Nous prions !

Avec toi, Seigneur, en ces temps particuliers, je passe d’un état à un autre.

Avec toi, je passe du repli de l'âme, du corps et de l'esprit à la réconciliation de tout mon être, de tout mon espace et de ta création.

Je passe du retour à de vieilles pratiques, de mes habitudes mortifères et des traditions poussiéreuses à la révélation d'un goût nouveau.

Je passe d'une reconnaissance triste, morne et butée à une renaissance dans la joie.

Grâce à ta présence, que ce nouveau départ ne soit pas une reprise de hier, comme si j'avais oublié mes travers et mes enfermements, mais que je développe dans mon cœur une vraie résistance à l'injustice et aux forces du mal.

Toi que j'appelle Dieu, Père, Frère et Souffle,

toi qui m’invites à la résurrection, je t'appelle dans ma nouvelle vie, pour que tu viennes y mettre ton commencement, ton empreinte et ta voix.

Amen.


Psaume 116, 1-9

J'aime le Seigneur,

car il entend ma voix quand je le supplie.

Il a tendu vers moi une oreille attentive.

Toute ma vie je l'appellerai.

Les liens de la mort m'avaient enserré,

le monde des morts resserrait sur moi son étreinte ;

j'étais pris de détresse et d'angoisse.

Alors j'ai appelé le Seigneur par son nom :

« Seigneur, sauve-moi la vie ! »

Le Seigneur est bienveillant et juste,

notre Dieu a le cœur plein d'amour.

Le Seigneur garde ceux qui sont ignorants ;

j'étais à bout de force et il m'a sauvé.

Allons, je dois retrouver mon calme,

car le Seigneur m'a fait du bien.

Oui, tu m'as arraché à la mort, Seigneur,

tu as séché mes larmes, tu as préservé mes pieds du faux pas.

Sur cette terre destinée aux vivants,

je marcherai sous le regard du Seigneur.


Prière avant les lectures

Esprit-Saint, souffle de vie,

Par ta puissance, viens balayer nos doutes.

Que tu sois tornade ou brise légère, souffle sur nous l’intelligence, la capacité de comprendre et d’apprendre.

Esprit-Saint, souffle de vie,

Nous ne savons pas d’où tu viens, nous ne savons pas où tu vas, mais nous entendons la Parole de Dieu là où tu passes.

Aide-nous à accueillir cette Parole dans nos cœurs,

Amen.


Lecture : Actes 9, 1-22

Saul ne cessait de menacer de mort les disciples du Seigneur. Il alla trouver le grand-prêtre et lui demanda des lettres d'introduction pour les synagogues de Damas. Ainsi, s'il y trouvait des personnes, hommes ou femmes, qui suivaient le chemin du Seigneur, il pourrait les arrêter et les amener à Jérusalem.

Il était en route pour Damas et approchait de cette ville, quand, tout à coup, une lumière qui venait du ciel brilla autour de lui. Il tomba à terre et entendit une voix qui lui disait :

« Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? »

Il demanda : « Qui es-tu Seigneur ? »

Et la voix répondit : « Je suis Jésus, celui que tu persécutes.

Mais relève-toi, entre dans la ville, et là on te dira ce que tu dois faire. »

Les compagnons de voyage de Saul s'étaient arrêtés, muets de stupeur. Ils entendaient la voix, mais ils ne voyaient personne.

Saul se releva de terre et ouvrit les yeux, mais il ne voyait plus rien. On le prit par la main pour le conduire à Damas. Pendant trois jours, il fut incapable de voir et il resta sans rien manger ni boire.

Il y avait à Damas un disciple appelé Ananias. Le Seigneur lui apparut dans une vision et lui dit : « Ananias ! » Il répondit : « Me voici, Seigneur. »

Le Seigneur lui dit : « Rends-toi tout de suite dans la rue droite et, dans la maison de Judas, demande un homme de Tarse appelé Saul. En ce moment, il prie et, dans une vision, il a vu un homme appelé Ananias qui entrait et posait les mains sur lui afin qu'il retrouve la vue. »

Ananias répondit : « Seigneur, de nombreuses personnes m'ont parlé de cet homme et elles m'ont dit tout le mal qu'il a fait à ceux qui t'appartiennent à Jérusalem. Il est venu ici avec l'autorité que lui ont accordée les grands-prêtres, afin d'arrêter tous ceux qui font appel à ton nom. »

Mais le Seigneur lui dit : « Va, car je l'ai choisi. Je l'utiliserai pour faire connaître mon nom aux autres peuples et à leurs rois, ainsi qu'aux Israélites. Je lui montrerai moi-même tout ce qu'il devra souffrir pour moi. »

Ananias partit. Il entra dans la maison, posa les mains sur Saul et lui dit :

« Saul, mon frère, le Seigneur Jésus, qui t'est apparu sur le chemin où tu marchais, m'a envoyé pour que tu retrouves la vue et que tu sois rempli de l'Esprit saint. »

Aussitôt, ce fut comme si des écailles tombaient des yeux de Saul et il retrouva la vue.

Il se leva et fut baptisé. Puis il mangea et les forces lui revinrent.

Saul resta quelques jours avec les disciples qui étaient à Damas. Il se mit immédiatement à annoncer la bonne nouvelle dans les synagogues, en proclamant que Jésus est le Fils de Dieu. Tous ceux qui l'entendaient étaient stupéfaits et demandaient : « N'est-ce pas lui qui persécutait violemment à Jérusalem ceux qui font appel au nom de Jésus ? Et n'est-il pas venu ici exprès pour les arrêter et les ramener aux chefs des prêtres ? »

Mais Saul se montrait toujours plus convaincant : les Juifs qui vivaient à Damas ne savaient plus que lui répondre, quand il leur démontrait que Jésus est le Christ.


Message :

L'Esprit de Dieu traverse les plus hautes et solides barrières (François Rochat)


Les Actes des Apôtres nous rapportent comment l'évangile de Jésus Christ s'est répandu et a franchi des barrières qui paraissaient impossibles à traverser. Auprès des Samaritains, puis auprès des nations païennes, à travers les langues, les cultures, pour arriver jusqu'à nous. Avoir une Bible dans notre langue aujourd'hui, est un miracle du Saint-Esprit, qui n'aurait jamais pu arriver sans lui !

Le changement radical dans la vie de Saul, qui est devenu l'apôtre Paul, nous montre que la barrière la plus solide de toutes face à l'évangile, est celle des préjugés religieux. Saul voulait être parfait devant Dieu et devant les autres, et pour cela il devait être supérieur aux autres. Et il ressentait du mépris et de la haine pour ces juifs qui osaient dire que Jésus le crucifié, c'était lui le sauveur du peuple d'Israël. Il était le Seigneur vivant, ressuscité le 3ème jour ! Il fallait croire, mettre toute sa confiance, en lui, pour être justifié par Dieu.

Quelle honte ! Quel scandale !

Mais la volonté de Dieu de sauver Saul, de sauver son peuple et toutes les nations, est la plus forte. Et Jésus s'est révélé à Saul, sans le condamner. Et Saul en a été transformé. Il a voulu que tous connaissent la grâce et l'amour qui sont en Jésus-Christ.

Nous aussi, faisons attention à nos préjugés religieux. Il peut être très facile d'utiliser la religion pour juger les autres, surtout les autres croyants. Croire en Jésus-Christ, c'est savoir que nous sommes pardonnés et aimés. Et ainsi, nous pouvons aimer Dieu de tout notre cœur, et aimer notre prochain, croyant ou non, pratiquant ou non, ou appartenant à une autre religion. Car Jésus, le fils de Dieu, a donné sa vie pour mon prochain.


Prière d’intercession

Notre Père,

Nous te remettons les indécis et les incrédules, ceux qui te cherchent, parfois sans le savoir.

Nous prions pour ceux qui doutent, pour ceux qui font le mal, parfois en croyant bien faire.

Donne à tous ceux qui sont enfermés dans leurs certitudes, la lumière de ta Parole.

Nous te remettons les malades, ceux qui souffrent dans leur chair.

Nous prions pour les solitaires, pour les marginaux, pour les migrants, pour ceux que notre société abandonne sur le bord du chemin.

Donne à tous ceux qui se sentent isolés et vulnérables un refuge, dans l’amour témoigné par l’un de tes disciples.

Nous te remettons les affligés et ceux qui pleurent.

Nous prions pour les familles en deuil et les familles déchirées par la haine.

Donne à toutes les victimes de l’égoïsme, le réconfort d’une main tendue.

Nous te remettons toutes nos sœurs et tous nos frères qui crient vers toi.

Nous prions pour que leur détresse nous remette en question et que nous trouvions le courage de les secourir.

Donne-nous le courage de défendre le plus faible et la force nécessaire pour lutter contre les démons de notre époque.

En toutes choses Seigneur, que ta volonté soit faite et non la nôtre.

Montre-nous comment accomplir ton dessein sur la terre. Fais de nous tes yeux, tes mains et ta voix.

Par Jésus le Christ notre Sauveur, Amen !


Annonces

Le Conseil paroissial de PACORE convoque tous les paroissiens à une assemblée de paroisse extraordinaire. Il s’agira de décider de l’avenir des locaux paroissiaux à Payerne, c’est-à-dire de la Maison de Paroisse.

Vous trouverez, dès mercredi sur le site internet, le préavis sur lequel vous devrez vous prononcer. Pour ceux d’entre vous qui n’ont pas accès à internet, vous pouvez réclamer ce préavis dès vendredi au secrétariat ou le demander dimanche prochain à notre Président, à la sortie du culte.

L’assemblée, elle, aura lieu le mardi 30 juin, à 20h15, à la salle de la Maison de Paroisse.

Notre Père

Redisons ensemble cette prière qui rassemble les chrétiens !


Bénédiction

Recevons la bénédiction de la part du Seigneur !

Que l'Éternel nous bénisse et nous garde !

Que l'Éternel fasse briller sur nous sa face et nous donne sa grâce !

Que l'Éternel tourne son visage vers nous et nous donne la paix !

Que Dieu qui est Père, Fils et Saint-Esprit nous

accompagne et nous guide.

Qu’Il nous bénisse et nous protège !

Amen.


Chant :

« Tel que je suis sans rien moi

Sinon ton sang versé pour moi

Et ta voix qui m'appelle à toi

Agneau de Dieu, je viens je viens »



François Rochat et Christophe Schindelholz

0 vue
 

Rue des Rammes 11
1530 Payerne

©2020 par Paroisse de PACORE. Créé avec Wix.com