top of page
Rechercher
  • Annelise Brönnimann

A l'abri chez le Dieu Très-Haut

Je vous invite à lire ce psaume 91 qui convient tout à fait à la situation que nous vivons tous:


Celui qui se place à l'abri auprès du Dieu Très-Haut et se met sous la protection du Tout-Puissant, celui-là doit dire au Seigneur : "tu es la forteresse où je trouve refuge, tu es mon Dieu, j'ai confiance en toi."


C'est le Seigneur qui te délivrera des pièges que l'on tend devant toi et de la peste meurtrière.

Il te protégera, tu trouveras chez lui un refuge comme un poussin sous les ailes de sa mère.

Sa fidélité est un bouclier protecteur.

Tu n'auras rien à redouter : ni les dangers terrifiants de la nuit, ni la flèche qui vole pendant le jour, ni la peste qui rôde dans l'obscurité, ni l'insolation qui frappe en plein midi.

Oui, même si ces fléaux font mille victimes près de toi et dix mille encore à ta droite, il ne t'arrivera rien.

Ouvre seulement les yeux et tu verras comment Dieu paie les méchants.

Oui, le Seigneur est pour toi un abri, tu as fait du Très-Haut ton refuge.

Aucune mal ne t'atteindra, aucun malheur n'approchera de chez toi.

Car le Seigneur donnera l'ordre à ses anges de te garder où que tu ailles.

Ils te porteront sur leurs mains pour éviter que ton pied heurte une pierre.

Tu marcheras sans risque sur le lion ou la vipère, tu pourras piétiner le fauve et le serpent.


"Il est attaché à moi, dit le Seigneur, je le mettrai donc à l'abri; je le protégerai parce qu'il sait qui je suis.

S'il m'appelle au secours, je lui répondrai.

Je serai à ses côtés dans la détresse, je le délivrerai, je lui rendrai son honneur.

Je lui donnerai une vie longue et pleine, et je lui ferai voir que je suis son sauveur."


Tiré de la Bible en français courant.


Belle journée à tous




64 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

Déposer ses soucis, au pied de la croix de Jésus-Christ et ne pas les reprendre. Oui, faire confiance en remettant à Dieu tout ce qui nous préoccupe : notre santé, notre mobilité qui s’en va petit à p

J’ai des voisins, dont le jardin, la propriété jouxtent ma maison. Tout proches et pourtant, pour me rendre chez eux, je dois faire un grand détour. Ainsi Dieu, parfois nous semble si éloigné. Quand n

Pour moi, cela me fait penser à deux mots : deux mots essentiels : C comme Christ, C comme chrétien. Oui, le Christ est mon compagnon de chaque jour. Celui qui se tient à ma droite et je ne serai pas

Post: Blog2_Post
bottom of page