top of page
Rechercher
  • anne-marie.droz

Mars

Mars

Un couple de colvert

Nage de concert

Sur l’étang dégelé

L’eau coule à nouveau libre

Les roseaux ondulent

Sous le souffle léger

Aux branches foncées

Sont éclos les œufs blancs

Le merle chante à l’aube

Appelant celle de Pâques

Douce et ferme puissance

La vie

S’est frayée un chemin

Comment ai-je pu un instant

Ne plus croire

En sa victoire ?

21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Déposer ses soucis, au pied de la croix de Jésus-Christ et ne pas les reprendre. Oui, faire confiance en remettant à Dieu tout ce qui nous préoccupe : notre santé, notre mobilité qui s’en va petit à p

J’ai des voisins, dont le jardin, la propriété jouxtent ma maison. Tout proches et pourtant, pour me rendre chez eux, je dois faire un grand détour. Ainsi Dieu, parfois nous semble si éloigné. Quand n

Pour moi, cela me fait penser à deux mots : deux mots essentiels : C comme Christ, C comme chrétien. Oui, le Christ est mon compagnon de chaque jour. Celui qui se tient à ma droite et je ne serai pas

Post: Blog2_Post
bottom of page